-A A +A

Enquête publique

Version imprimable
Date de l'événement: 
22. Mai 2017 - 21. Juin 2017

Ouverture d’une enquête publique du 22 mai 2017 au 21 juin 2017 relative à la demande présentée par la compagnie des salins du midi et des salines de l’est.

Par arrêté en date du 14 avril 2017, le préfet des Landes a prescrit l’ouverture d’une enquête publique du 22 mai 2017 au 21 juin 2017 relative à la demande présentée par la compagnie des salins du midi et des salines de l’est afin d’obtenir la prolongation de la concession de mines de sel gemme dite « concession de Saint-Pandelon » dont elle est titulaire, sur les communes de Saint-Pandelon, Narosse, Benesse-les-Dax, Dax et Saugnac-et-Cambran.

 

Pendant l’enquête, le public pourra prendre connaissance du dossier comportant les documents cartographiques et la notice d’impact et consigner ses observations sur le registre à feuillets non mobiles, ouvert à cet effet, aux jours et heures d’ouverture au public à la mairie de Saint-Pandelon (le lundi de 14 à 18 h et le mercredi et le vendredi de 8 h à 12 h – fermée le 26 mai 2017).

 

Les observations pourront être également adressées au commissaire enquêteur par correspondance à la mairie de SAINT-PANDELON, 210 route du Bourg – 40180 SAINT-PANDELON, siège de l’enquête publique ou par messagerie : pref-amenagement@landes.gouv.fr en veillant à identifier l’objet de l’enquête publique.

 

Un accès au dossier sera ouvert au public sur un poste informatique situé à la mairie de Dax, 14 rue Saint-pierre, aux jours et heures d'accueil du public.

 

Le dossier sera consultable sur le site internet des services de l'Etat dans les Landes : www.landes.gouv.fr

 

Le commissaire enquêteur, Madame Anne GUCHAN-DORLANNE, chargée de mission au conseil régional se tiendra à la disposition du public et recueillera les observations à la mairie de Saint-Pandelon, les :

  • lundi 22 mai 2017 de 14 h à 17 h
  • mercredi 31 mai 2017 de 9 h à 12 h
  • vendredi 9 juin 2017 de 9 h à 12 h
  • mercredi 21 juin 2017 de 9 h à 12 h.

Consultez l' arrêté préfectoral