-A A +A

Gestion du Bois de Boulogne et coupe des arbres

Version imprimable

Les coupes de bois sont prévues dans le document de gestion durable, appelé « aménagement forestier », qui couvre la période 2011 – 2025.

 

Ce document a été approuvé par le Préfet de Région et respecte les règles de gestion imposées par le Régime Forestier (Code Forestier Livre II – Titre I - Chapitre II). La gestion multifonctionnelle appliquée en forêt publique concilie les 3 fonctions économique, environnementale et sociale.

 

La forêt communale de Dax, et notamment le Bois de Boulogne, appartient à la commune depuis des temps immémoriaux et bénéficie du régime forestier depuis 1832.

 

C’est grâce à une gestion forestière sur le long terme qu’elle est aujourd’hui diversifiée, riche en biodiversité et constituée de peuplements chêne de bonne qualité.

 

Malheureusement les chênes de l’Adour (Quercus robur - croissance rapide en vallée inondable), ne vivent pas vieux et présentent des signes de faiblesse dès qu’il atteignent 120 à 140 ans.

 

Il faut donc renouveler les peuplements avant cette phase de déclin. En effet, il ne faut pas attendre les premiers dépérissements car les arbres trop vieux produisent peu de glands (dont la grande majorité est stérile). Il n’est alors plus possible de faire de la régénération naturelle et la plantation est la seule solution de reboisement.

 

Concernant les coupes de bois, elles sont aujourd’hui la seule ressource financière pour payer la gestion. Sans recettes, les propriétaires ne pourraient pas payer les travaux sylvicoles et d’entretien qui permettent d’avoir une belle forêt appréciée des promeneurs.

De nos jours la forêt rend beaucoup de services (stockage de carbone, refuge de biodiversité, filtration des eaux et des pollutions, site gratuit de promenade pour la population, régulation du climat, paysage, etc.) mais seul le bois fournit des recettes.


Enfin, la biodiversité des chênaies de l’Adour est reconnue par tous les acteurs de l’environnement et les dernières études faune/flore du site Natura 2000 des Barthes de l’Adour le prouvent.

Il est donc possible de concilier production de bois d’œuvre de qualité, biodiversité et fréquentation du public.

 

Parcelles concernées par des coupes en 2016

 

  • Parcelle forestière 16 (chêne pédonculé)
    - Il s'agit d'un report de 2015
    - La coupe est en « bois façonnés » sur une surface de 9 hectares
    - Il s’agit d’un peuplement de gros et vieux chênes (>120 ans) dont une partie est éclaircie en amélioration et une autre est mise en régénération (régénération naturelle).

 

Parcelles concernées par des coupes en 2017

 

  • La parcelle forestière 18a (chêne pédonculé)
    - C’est un peuplement de gros et vieux chênes qui ont plus de 120 ans,
    - Il s’agit d’une coupe de régénération (régénération naturelle) et les arbres à enlever ont été désignés,
    - Cette coupe sera réalisée en bois façonnés à l’automne 2017 et la surface est de 11 hectares.