-A A +A

Jumelage

Version imprimable

Jumelage Dax - Logroño


Logroño, ville du nord de l’Espagne de 150 000 habitants est la capitale de la communauté autonome La Rioja. Logroño est un point de rencontre central dans la région, au carrefour des chemins de St Jacques de Compostelle. Cet héritage culturel se ressent dans toute la vieille ville qui abrite de nombreux monuments. Les églises San Bartolomé, Santa Maria de Palacio et Santiago el Real en sont les heureux témoignages. Elle s’est dotée de nouveaux services et infrastructures qui confirment son attractivité et sa position de carrefour dans la région.

Parmi les nombreuses fêtes locales on retiendra tout particulièrement celles de la San Mateo en septembre et celle de San Bernabé en juin.

 



Un autre point fort est sans nul doute l’hospitalité des habitants : convivialité et chaleur humaine animent chaque moment de la vie. Cette tendance se confirme dans les nombreux échanges que Logroño entretient avec d’autres villes en Europe : Dax, Vichy, Libourne, Darmstadt et Wilhelmshaven en Allemagne, et Fife en Ecosse.

Jumelée à Dax depuis 1960, les deux villes entretiennent des relations d'amitié. Déjà de nombreuses opérations ont eu lieu et beaucoup d’autres sont en projet.

 

 

Relations internationales

 

En plus des échanges scolaires organisés depuis des nombreuses années avec Logroño, la ville de Dax s’est inscrite depuis 2008 dans différents projets européens.


Dès 2008, la ville s’est associée aux villes de Logroño, Wilhemshaven, Darsmadt, Libourne et Vichy pour travailler autour d’une thématique commune « La rivière qui nous unit » et mené une réflexion sur les projets d’aménagement et les solutions apportées pour nous réapproprier les bords des fleuves.
Cette action s’est poursuivie en 2009 par l’accueil de ces mêmes villes européennes à Dax. Cela a été l’occasion d’y accueillir l’architecte de la ville de Vichy pour a partagé les aménagements réalisés autour des berges de l’Allier en les transformant en lieux de vie.
Tout cela a donné lieu à l’édition d’un livre collectif, présentant chaque ville et illustré par des photos autour de la thématique de l’eau ainsi que la mise en place d’une exposition photo itinérante autour du thème « La ville et son miroir »


En 2010, a répondu présente à l’invitation de la ville frontière d’Irun pour participer à un colloque sur la création d’un réseau européen des villes romaines de l’Atlantique, avec la participation des représentants des villes de Séville, Lisbonne, Pontevedra, Gijón, Zaragoza, Irun, Périgueux et Dax…Cette rencontre avait pour mission de valoriser le patrimoine antique et contribuer  à dynamiser les activités culturelles et touristiques d’une ville.

Pour la Ville Dax, c’était l’occasion de valoriser son patrimoine romain à travers la restauration des remparts datant du IV ème siècle et d'en faire un atout culturel, touristique et économique en sensibilisant les citoyens à cet héritage ancien. (lien vers le sujet sur la restauration des remparts)

 


Colloque international organisé en octobre 2010


En 2011, avec les villes transfrontalières d’Irun, Hondarribia, Hendaye, et d’Anglet, nous avons élaboré un projet de participation des jeunes au festival de la bande dessinée d’Irun et au Salon du Livre de Dax. Pour ce faire, nous avons obtenu des subventions du Gouvernement Basque et du Conseil Régional d’Aquitaine.

 


Festival de la Bande Dessinée d'Irun


C’est ainsi qu'une délégation de 8 jeunes du Centre Social de la ville et leurs éducateurs accompagnés de l’élue chargée des relations internationales, participait à une journée de découverte du salon. A cette occasion, ils ont eu l’opportunité de rencontrer un dessinateur qui a pu leur montrer comment on donne vie à un dessin et comment on parvient à l’élaboration d’une bande dessinée.

 

En 2012, dans le cadre des « Rencontres à Lire », la ville a convié l’écrivain espagnol, Antonio Altarriba, à venir nous parler de son dernier ouvrage, L'art de voler, prix national de la bande dessinée en Espagne en 2010. Parmi le public dacquois, venu assister à cette rencontre, on pouvait noter la présence d’un groupe de jeunes d’Irun, convié à cet effet. Ce fut un beau moment de partage de deux cultures et deux langues entre le public et l’écrivain.

 


Des jeunes d'Irun rencontraient Antonio Altarriba lors des Rencontres à Lire 2012