-A A +A

Polyter, un économiseur d'eau pour les espaces verts

Version imprimable

Depuis cinq ans, le service Parcs et Jardins de la Ville utilise un produit bio dont l’efficacité est impressionnante.
Grâce à ses effets, de très importantes économies d’eau sont réalisées.


Tout a commencé par une rencontre en 2010, à l’occasion d’un colloque réunissant les fournisseurs des collectivités, dans le domaine des espaces verts. Marc Lascaray, chargé de travaux au sein du service Parcs et Jardins de la Ville de Dax, fait la connaissance de l’ingénieur agronome Philippe Ouaki Di Giorno. Ce dernier vient de passer dix ans à mettre au point le Polyter, mais le produit ne connaît aucun succès ni même intérêt en France. En revanche, les Émirats arabes et plusieurs pays d’Afrique ont compris tous les bénéfices possibles pour économiser de l’eau. Marc Lascaray demande à voir et fait l’expérience suivante. Dans des conditions identiques, avec des variétés nombreuses de plantes, pour des plantations semblables hors-sol, il utilise dans un pont le Polyter et dans l’autre non. Et le résultat est stupéfiant. «En quinze jours, la différence était impressionnante », se souvient Marc Lascaray. Une commande de Polyter a alors été passée. Et très vite, au lieu des trois passages hebdomadaires de la citerne en ville pour arroser toutes les plantes hors-sol, un seul a suffi, et près de 8 000 litres d’eau ont été économisés chaque semaine.

 

Économie d’eau

Pour les plantations en pleine terre aussi, les conséquences sont remarquables depuis que le Polyter est associé. Avant, le goutte-à-goutte fonctionnait dix minutes chaque jour. Aujourd’hui, ce ne sont plus que des séquences de trois minutes une fois par semaine. En outre, le produit favorise le développement du système racinaire et une fois que ses effets actifs s’éteignent, entre trois et cinq ans, la plante en bonne santé est armée pour affronter plus sereinement les difficultés.

 

Il y a cinq ans, Dax a été la première ville en France à solliciter l’invention de Philippe Ouaki Di Giorno. Puis ce fut la ville d’Arcachon et, maintenant, plusieurs autres. Cette méthode, à la fois simple sur le papier et révolutionnaire si l’on réfléchit un instant aux conséquences vertueuses pour l’environnement, fonctionne pour tout type de plantation, pelouse, maraîchage, potager, arbre d’ornement… À Dax, 20 kg de Polyter suffisent pour toute la ville qui débourse environ 400 euros et qui en économise des milliers par ailleurs tout en participant à la préservation de l’environnement.


Tout savoir du Polyter

Polyter est une nouvelle pratique de gestion économe de notre patrimoine hydrique. Il participe à des projets intégrés de développement durable et de protection de l’environnement.
C’est un hydrorétenteur fertilisant doté d’une très grande capacité d’optimalisation des besoins et du développement du végétal. La membrane polymérique de Polyter, semi-perméable, permet une très rapide absorption des liquides libérés lentement en de très petites quantités en fonction des paramètres locaux (température, évaporation et type de végétal).

 

Par un mode opératoire d’encapsulage, spécifique à Polyter, un équilibre fertilisant (NPK, azote, phosphore, potasse) et des oligoéléments sont incorporés dans les chambres polymériques.

 

Chaque particule de Polyter a une paroi semi-perméable qui lui permet, une fois dans le sol, d’absorber l’eau de 160 à 500 fois son poids sec initial, les apports de fertilisation et les produits phytosanitaires, de constituer autant de réservoirs de stockage d’eau, de substances nutritives et traitantes qui permettront notamment d’économiser au minimum 50 % d’eau et 30 % des apports de produits fertilisants et traitants et d’optimiser fortement les effets sur la plante de ces apports réduits. La restitution de ces éléments essentiels fixés dans les particules de Polyter se fait principalement en direction de la plante.

 

Source : http://polyter.net/Fr/BrochurePolyter.pdf


Pour se procurer le produit

Il faut prendre contact avec la société Medan qui le commercialise à Eysines.

Contact : http://www.medan-sa.com/
Ets Medan, 75 avenue René Antoune, 33326 Eysines.
Tél. : 05 56 28 03 06.