Moustique tigre : point de situation

moustique tigre

Le moustique tigre est implanté et actif dans de nombreux départements de France métropolitaine depuis 2004. Dans des conditions très particulières, il peut être vecteur des virus de la dengue, du chikungunya et zika. Le département des Landes est classé en Niveau 1, ce qui entraîne la mise en place du plan anti-dissémination.

Pour lutter contre ce risque, quelques gestes simples sont à adopter.

Quand se protéger ?

Le moustique-tigre est essentiellement urbain. Il connaît chaque année une phase de dormance à l’état d’œuf et reprend de la vigueur progressivement à partir du mois de mai. C’est pourquoi une surveillance renforcée est mise en place du 1er mai au 30 novembre.

Les gestes à adopter :

Les moyens de lutte

Le Département des Landes, dans le cadre du plan départemental anti-dissémination du chikungunya et de la dengue, met en œuvre un dispositif de surveillance entomologique et de lutte contre le moustique tigre Aedes albopictus. Il a confier cette mission à l’ Etablissement public Interdépartemental pour la démoustication Méditerranée (EID Méditerranée).

En cas de présence de maladie infectieuse confirmé, l’Agence Régionale de Santé (ARS) réalise une investigation et une décontamination autour des habitations des malades et autour des établissements de santé.

Il n’y a pas d’action systématique de désinsectisation hors contexte épidémique.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×