Expo : Dominique Sédès, apparence : portraits !

Le portrait nous fascine car il renvoie à l’autre mais surtout à nous-mêmes.
Le portrait c’est se confronter à l’intime, la mémoire, l’émotion personnelle. Il est là aussi pour conserver la mémoire, retenir le souvenir. La photo permet de capter quelque chose qui m’échappe dans le réel. Puis je me laisse porter par ce que m’évoque le visage et là intervient le travail d’interprétation graphique.

Au départ, faire un portrait c’est rendre l’apparence extérieure. Mais à chaque portrait c’est la rencontre d’un visage et la rencontre d’une personne. Au-delà de l’apparence, il y a l’émotion qui se dégage de la personne saisie par la prise de vue. Le travail plastique peut donner à voir quelque chose que l’on ne voit pas forcément. Chaque être a une part de mystère insondable et c’est cela que j’essaie de traduire.
Chaque visage ou corps semble s’abandonner à un monde onirique illustré de motifs psychédéliques.
Les dessins constitués de lignes, courbes, points, ronds, motifs, sont des espaces poétiques où l’imagination a la possibilité de s’exprimer. Le spectateur peut être amené dans des lieux de rêverie où règne une temporalité irréelle. À l’heure des images virtuelles, le dessin de portrait et autoportrait est pour moi une porte ouverte à la méditation sur l’altérité et ma propre identité.

Atrium Culture, Cours de Verdun, Dax, France

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×