-A A +A

Musée de Borda

Version imprimable

Des expositions temporaires et thématiques

 

Les collections du musée donnent lieu à des expositions thématiques. Celles-ci alternent avec des expositions temporaires d'artites invités.

 

Le musée de Borda gère également le site de la crypte archéologique, dont il propose des visites commentées quotidiennes.

 

exposition thermale au musée de Borda

 

En ce moment au Musée

 

"Dax, station thermale, des origines aux années folles"

Du 16 février au 19 novembre 2016 au Musée de Borda > Découvrir l'exposition


 

A l'origine du musée de Borda

 

A l'origine du musée de Borda se trouve l'achat par la municipalité, en 1807, du Cabinet d'Histoire Naturelle de Jacques-François Borda d'Oro, paléontologue et naturaliste landais, décédé en 1804. Ce savant et son illustre parent le Chevalier Jean-Charles de Borda, mathématicien et marin célèbre pour ses instruments de navigation et sa participation à la création du système métrique, sont à l'origine du nom du musée.

 

La société de Borda, fondée en 1876, développe ensuite le musée municipal, qu'elle gère jusque dans les années 1970. Les collections du musée s'enrichissent pendant cette période de dons faits à la Société de Borda.

 

les collections du musee

 

Les collections du Musée

 

Après de nombreuses pérégrinations des collections, notamment pendant l'Occupation et l'inondation de 1952, le musée trouve finalement refuge en 1963 à l'Hôtel Saint-Martin d'Agès, rue Cazade.

 

  • Archéologie de la préhistoire à l'époque médiévale : outils lithiques, éléments d'architecture, inscriptions, autels votifs, numismatique, céramiques et sculptures dont un exceptionnel lot de bronzes gallo-romains découvert lors de fouilles entreprises en 1982 sous les Halles : statuettes de Mercure avec un coq et un bouc, Esculape, lampes à huile...
     
  • Arts décoratifs : faïences de Dax, tauromachie.
     
  • Ethnologie locale et extra européenne (Asie, Afrique, Océanie)
     
  • Sciences fondamentales : instruments de mesure pour la navigation, l'astronomie,...
     
  • Sciences de la nature : herbiers

 

Depuis 2006, un projet de nouveau musée est en cours de définition. L'ancien site de l'Hôtel Saint-Martin d'Agès, rue Cazade, a été fermé au public.

 

Chapelle des Carmes

 

 

La Chapelle des Carmes
11 bis rue des Carmes

Un couvent des pères carmes est implanté à Dax dès le XIIIe siècle, à l'extérieur des remparts. 
En 1523, le couvent est abattu, et pour des raisons de sécurité, reconstruit intra muros, rue Maubourguet, l'actuelle rue des Carmes.
Le couvent est alors composé d'une église, de bâtiments conventuels, d'un cloître, d'un jardin et de maisons de rapport.

 

Ce vaste couvent suppose une communauté importante. Lieu de sépulture prisé de nombreuses familles dacquoises, les carmes reçoivent régulièrement des dons, et leur patrimoine immobilier dans la ville et aux alentours n'est pas négligeable.

 

Les pères carmes sont confrontés, à la Révolution, à la vente du couvent comme bien national. Après de multiples péripéties, les carmes, suspects et réfractaires, quittent leur couvent en 1792. En 1793, sous la Terreur, l'église qui n'est pas encore vendue est aménagée en prison pour femmes ; de nombreuses femmes de tout âge et condition y sont incarcérées. En 1796, le jardin, l'église et le cloître sont vendus. Même si la nef est déjà dépavée, le nouveau propriétaire autorise des cérémonies dans cette ancienne église.

 

Au cours du XIXe siècle, le couvent est démoli partiellement, et occupé par des ateliers.
Vers 1930, un antiquaire dacquois Charles Campet Larreyre rachète l'ancienne église et fait restaurer le chœur tel que nous pouvons le voir aujourd'hui. En 1995, la Ville de Dax rachète l'immeuble de la chapelle des carmes.
A partir de 1997, le musée de Borda organise dans ce lieu prestigieux des expositions temporaires, en parallèle de son exposition permanente à l'Hôtel Saint-Martin d'Agès, rue Cazade.
En 2006, le musée de Borda s'y installe, suite à la fermeture au public de l'ancien musée de la rue Cazade. Des expositions temporaires y présentent les collections du musée par roulement.

 

On accède aux salles d'exposition de la chapelle des carmes par une petite place pavée de galets, en retrait de la rue des carmes. L'entrée est l'ancien portail de l'église du couvent des carmes, construit en pierre de taille. La première salle d'exposition est l'ancienne nef de l'église, étroite, et longue d'environ 24 mètres. Le visiteur traverse ensuite une courette pour atteindre trois anciennes chapelles : la chapelle centrale à pans coupés, sur laquelle s'ouvrent par de grands arcs en plein cintre, deux chapelles latérales rectangulaires. Ces éléments subsistent toujours, ainsi que le sol en pierre de Bidache (village situé à une trentaine de kilomètres de Dax). Sur certaines dalles, des inscriptions rappellent que cette chapelle est aussi un lieu de sépultures.

 

 

crypte archeologique Dax

 

La crypte archéologique
24, rue Cazade

 

En 1978, à l'occasion d'un aménagement urbain, les vestiges d'un vaste monument gallo-romain sont mis au jour dans la zone dite de l'Ilot central. Ce secteur, situé dans le centre historique de Dax, est celui du forum antique.
 
Des fouilles archéologiques menées en 1978 et 1979, ont permis de dégager et étudier la partie occidentale du monument.
 
 
Le projet immobilier initial de l'Ilot central a été tranformé, afin de conserver ces vestiges monumentaux dans une crypte archéologique, ouverte au public.
Seules les fondations du bâtiment sont bien conservées.
 
Cet édifice a fait l'objet de plusieurs interprétations archéologiques depuis sa découverte.
Pour l'archéologue qui a réalisé la fouille, l'hypothèse la plus probable était alors celle d'un temple monumental d'environ 30 mètres de long sur 15 mètres de large, érigé sur un haut podium.
 
 
 
Cependant, une nouvelle étude archéologique a remis en cause cette interprétation. Le monument peut désormais être considéré comme une basilique civile, lieu public de réunion qui pouvait abriter des activités multiples, en particulier des affaires bancaires et judiciaires. La basilique à déambulatoire périphérique mesurait 43 mètres de long et 27 mètres de large. Elle était encadrée de deux pièces annexes. La datation de l'édifice est également remise en cause. Ce monument pourrait dater du Ier ou du IIe siècle de notre ère.
 

 

plan musee de borda dax
 

La Chapelle des Carmes
11 bis rue des Carmes
40100 Dax

La Crypte archéologique
24 rue Cazade
40100 Dax
(le billet se retire à la Chapelle, rue des Carmes)

Contact
Accueil, médiation : 05 58 74 12 91
musee@dax.fr

Ouvert toute l'année
Du mardi au samedi et le 1er dimanche de chaque mois de 14h à 18h
Fermeture pendant les fêtes de Dax aux dates suivantes :
- Chapelle des Carmes : vendredi 12 et samedi 13 août 2016
- Crypte archéologique : du mardi 9 au samedi 13 août 2016



En savoir + sur les tarifs et les expositions