Maison de la Barthe

maison-barthe-dax

Au cœur du programme de mise en valeur de la zone naturelle du bois de Boulogne, la Maison de la Barthe permet de redécouvrir la biodiversité locale en son rez-de-chaussée sans porte mais aux grilles en acier galvanisé pour s’adapter aux caprices de l’Adour en période de crue.

Expositions temporaires

A l’étage de l’ancienne ferme Payzan réhabilitée et modernisée, des expositions temporaires se succèdent, avec l’ambition de faire de ce lieu d’information et de préservation, un site toujours plus vivant, destiné à parler, à tous les âges, d’environnement et de développement durable.

Vous souhaitez faire une demande d’exposition ? Rendez-vous sur la page des galeries d’art.

Les rendez-vous de l’automne 2021

– Exposition photos

« Sortie en 4 ailes : libellules, agrions, les beaux odonates » du 14 septembre au 9 octobre

40 photos de Max LOUBERE en 40 x 60 cm sur dibon et 6 kakémonos prêtés par le CEN.

En partenariat avec le CEN (Conservatoire d’Espaces Naturels) Nouvelle Aquitaine, avec l’association dacquoise “Vinoféria” et le CPIE Seignanx-Adour (Centre Permanent d’Initiation à l’Environnement).

– Journées Européennes du Patrimoine les 18 et 19 septembre

avec la présence des « Artistes en ville » à la Maison de la Barthe le samedi 18 septembre de 10h à 18h

– Conférences de la Société de BORDA – samedi 25 septembre à 14h30

  • Myriam Branchereau : « Les Bains Sainte-Marguerite et le docteur Blanchet à Dax »,
  • Jean-Claude Merlet : « Données nouvelles sur quelques églises médiévales des Landes »,
  • Charles Tamarelle : « Les pots de pharmacie de l’hôpital de Dax et leur pharmacopée ».

– Conférence de Jean-Jacques FÉNIÉ, membre de la Société de BORDA – samedi 23 octobre à 15h

« Jean de LA FONTAINE, inspirateur de fables gasconnes » 

LA FONTAINE a souvent été traduit ou imité en langue d’oc (gascon, languedocien, provençal, limousin…).
La notoriété du fabuliste et la popularité de certaines de ses petites histoires porteuses d’une morale empreinte de bon sens inspirèrent nombre de lettrés des provinces occitanes.
En Gascogne notamment, à partir de quelques exemples, on découvre la richesse lexicale et l’esprit d’une langue que certains pourtant ont voulu anéantir.
À leur manière, dans le parler du peuple qui n’était pas encore entièrement gagné par le français, quelques auteurs ont adapté LA FONTAINE avec bonheur; d’autres s’en sont inspirés pour des fables très personnelles mais tout pareillement spirituelles et bien enlevées.

– Ciné débat – mercredi 24 novembre à 20h

Dans le cadre du Festival Alimenterre 2021, en partenariat avec le CPIE Seignanx-Adour

– Conférences de la Société de BORDA – samedi 11 décembre à 14h30

(thématique à confirmer)

Pass sanitaire et port du masque obligatoires dans la salle d’animation du 1er étage de la Maison de la Barthe
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×